L’air pur: un élément vital

En sachant que nous passons environ 90 % de notre temps à l'intérieur, il est essentiel que l'air intérieur soit aussi pur que possible.

La présence et la taille de matière particulaire (PM) ou de poussières fines constituent un facteur déterminant de la qualité de l'air et est directement liée à de potentiels problèmes sanitaires1. Lorsqu’elles sont inhalées, ces particules peuvent favoriser la propagation de polluants microbiens tels que moisissures, pollens et allergènes2. En outre, elles peuvent avoir une incidence cardiaque et pulmonaire significative, et être à l’origine de graves problèmes physiologiques (comme l’altération de la fonction pulmonaire ou l’apparition de marqueurs d’inflammation).

 

1 Organisation mondiale de la santé : Lignes directrices OMS relatives à la qualité de l'air : matières particulaires (mise à jour mondiale 2005).
2 Comté de Pima, Département de la qualité de l’environnement.