Bureau plus sain

Dans ce monde en pleine effervescence, les entreprises peuvent offrir à leurs employés un répit face aux bruits, aux embouteillages et à la pollution de l'air, en créant les bureaux et espaces de travail du futur. Un lieu pour penser, travailler en équipe et donner libre cours à son imagination. Un lieu calme, propice à l'inspiration, sain et productif.

Un employé à temps plein lambda ne passe pas moins de 1 880 heures par an (plus de 21 % de son temps) sur son lieu de travail. Il semble donc évident que la qualité de l’air intérieur sur le lieu de travail a un impact majeur sur la santé et le bien-être des employés. En réalité, selon l’Agence de protection de l’environnement américaine (EPA), la qualité de l’air intérieur est l’un des cinq plus grands risques de santé environnementaux de notre époque.

Une meilleure qualité de l'air intérieur peut potentiellement booster la productivité
Ainsi, l'amélioration de la qualité de l'air intérieur peut avoir un effet immédiat, positif et tangible sur l'absentéisme pour cause de maladie et contribuer à booster la productivité. Une étude californienne, publiée par William Fisk du Lawrence Berkeley National Laboratory1), a montré l’impact économique potentiel de l’augmentation de la productivité due à une meilleure QAI : celle-ci peut augmenter la productivité d’employés de bureau de 0,5 à 5 pour cent, ce qui représente 20 à 200 milliards de dollars d'économies.

Un air plus pur permet d’obtenir un environnement de travail plus sain. DESSO AirMaster® capture les poussières fines nocives présentes dans l’air intérieur.

 

1 William J. Fisk et Arthur H. Rosenfeld du Lawrence Berkeley National Laboratory à Berkeley, Californie, États-Unis.